Vin blanc vaudois
Spécialité blanche "Cuvée l'Enchanteur"
Vin rouge vaudois
Vin rouge vaudois "Gamaret, Diolinoir, Garanoir"
Domaine Daniel Jaggi, Yvorne
Vin blanc vaudois de domaine
Vin rouge vaudois de domaine
Domaine Willy Deladoëy, Bex
Vin blanc vaudois du domaine
Vin rouge vaudois du domaine
Bourgogne et Château Philippe le Hardi
Vallée du Rhône, Costières de Nîmes et Languedoc
Vallée de la Loire
Beaujolais
Bordeaux et Côtes du Rhône blanc et liquoreux (vin doux)
Bordeaux Rouge
Bordeaux St-Emilion
Bordeaux Graves
Italie
Espagne
Champagne Alain Thiénot

Accès à la cave

Plan du site

Newsletter


 
1ères Côtes de Bordeaux A.C.
Château de Ricaud, 1ères Côtes Bordeaux AC 2007, 150 cl.

Millésime      2007
Cépage      Merlot (70%), Cabernet-Sauvignon (30%)
Zone de production   Loupiac
Flaconnage   Bouteille de 150 cl.
Fermeture   Bouchon
Emballage   Carton de 6 bouteilles
     
IMPRESSION GUSTATIVE
Robe   Rouge intense
Nez       Equilibré avec beaucoup de rondeur et des tanins fondus
Palais   Après une attaque fruitée, bouche légèrement boisée

ACCORD GOURMAND
Convient bien avec les viandes rouges, le fromage et les mets un peu relevés. 

Imposante demeure moyenâgeuse, le Château de Ricaud occupe un terroir très vallonné, d’un seul tenant, sur l’un des plus beaux coteaux de Cadillac. Le Château acquiert très vite une notoriété grâce à son fameux Loupiac, que l’on n’hésite pas à comparer à ses illustres voisins du Sauternais depuis les années 30.

Séduit par le potentiel qualitatif du vignoble et la magie des lieux, Alain Thiénot fait l’acquisition de la propriété en 1980, avec pour ambition d’en faire l’une des grandes références en Loupiac et Premières Côtes de Bordeaux.

2008 marque une étape importante dans cette quête de l’excellence, avec une des plus grandes restructurations de vignoble jamais entreprise dans le bordelais ces 10 dernières années.

 

 

Il était une fois Château de Ricaud

L’histoire pourrait commencer par « Il était une fois… », tellement le Château de Ricaud situé à l’abri des regards indiscrets, parle à notre imaginaire. En découvrant ce Château de style néogothique digne de Viollet-Le-Duc, caché par de magnifiques arbres tricentenaires, vos sens se sentiront éveillés. Vous aurez d’abord cette impression de retomber dans l’enfance et ses contes de fées ; puis soudain, au gré de votre visite, vous vous laisserez surprendre par une ribambelle de petits personnages (gargouilles ou autres chimères…), fascinants et intriguants à la fois.

 

Il faut dire que les origines du Château de Ricaud remontent au XVe siècle quand Gaston de Foix, capitaine de Guyenne, anoblit la maison « Ricault » alors tenue par le Chevalier Bernard Lamensans.

 

Le Château d’origine, détruit par les Ducs d’Epernon en 1650, ne prendra sa forme actuelle qu’en 1865, remanié par l’architecte Alphonse Blaquière dans son style néogothique actuel.

 

De 1882 à 1910, William Wells constitue au Château de Ricaud un vignoble de près de 30 hectares que son fils Maurice s’attachera à valoriser. Les vins de Loupiac qui y sont produits obtiennent dès 1897 de nombreuses médailles à Londres, Bruxelles et Paris et leur notoriété ne cessera de grandir. Après le décès de Maurice Wells en 1954, la propriété s’endort peu à peu jusqu’à son rachat en 1980 par Alain Thiénot, tombé sous le charme d’un château de Ricaud 1929 dégusté dans un grand restaurant parisien.

 

Une période de renouveau débute alors. Cette renaissance prend toute son ampleur en 2007 avec l’entrée de CVBG dans le groupe Thiénot et l’appui de leurs équipes pour conduire l’un des plus vastes plans de restructuration de la dernière décennie à Bordeaux.

 

La Révélation d’un grand terroir

Château de Ricaud fait partie de ces sites privilégiés qui réunissent les conditions naturelles idéales, terroir et micro-climat, qui font les grands vins. La diversité des sols y est remarquable, avec sur les points culminants du vignoble de très belles croupes graveleuses.

 

Afin d’en exploiter toute la richesse, un vaste plan de restructuration a été engagé en 2008 : sur els 80 hectares de vignes d’origine, plus de la moitié (45 ha) ont été arrachés et seulement 31 hectares seront replantés. Une étude très précise des sols a été menée sur l’ensemble du vignoble afin d’identifier les terroirs à potentiel et ainsi mieux adapter les cépages et les modes de culture aux différents types de sols et sous-sols. Cette étude a permis de révéler 3 types de terroirs : des terroirs argilo-limoneux sur la partie OUeste et Nord-Est du vignoble, de belles croupes graveleuses sur les points culminants, des terroirs argilo-calcaires au Sud-Ouest.

 

Valoriser ce terroir, l’accompagner dans sa quête de l’excellence, ainsi va 2008 au Château de Ricaud.

 

Un Grand premières Côtes de Bordeaux

Le Château de Ricaud produit également des vins rouges de très grande qualité, en appellation Bordeaux Supérieur et Premières Côtes de Bordeaux. Des améliorations ont été apportées à la vinification de ces vins en 2007 : macération pré-fermentaire à froid, vinification de lots sélectionnés en cuves de chêne. Le résultat est éclatant : des vins fins et distinguées, sur le fruit, avec une très agréable sensation de plénitude.

 

De nouvelles pages s’écrivent au Château de Ricaud : il était une fois de très grands vins qui vous ouvrent leurs secrets…



CHF 34.50  
La TVA est incluse dans les prix indiqués. La livraison est franco de port dès 48 bouteilles.
CAVE DU PRIEURE - CH. DE MARJOLIN 83 - 1860 AIGLE - TEL 024 466 46 35 - FAX 024 466 46 37